Compte rendu de la deuxième séance (lundi 23 novembre 2020)

Pour cette deuxième séance du premier tour de l’édition 2020-2021 du concours de la Conférence du stage des avocats aux Conseils, six valeureux candidats ont concouru.

A la question de savoir si les modalités d’exécution de sanctions disciplinaires régulièrement prononcées contre des militaires par une autorité légitime peuvent constituer une violation de la dignité humaine telle que prévue par l’article 225-14 du code pénal, M. Benjamin de Dreuzy, premier demandeur, a répondu par l’affirmative.

Mme Marion Ogier, second demandeur, s’est prononcée pour l’affirmative.

Mme Constance Pinsolle, premier défendeur, a soutenu la négative.

Mme Emilia von Bardeleben, second défendeur, a répondu par la négative.

Mme Nelly Devouèze, premier ministère public, s’est prononcée pour la négative.

Mme Bénédicte Hambura, second ministère public, a opté pour la négative.

A l’issue de son rapport, M. Nabil Kenana, deuxième secrétaire, s’est prononcé pour la négative.

En raison de la situation sanitaire et de l’absence de public dans la salle, le traditionnel vote de la Conférence n’a ou avoir lieu.

Bravo aux candidats et à lundi prochain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *